Découvrez le Cap de la Chèvre, un lieu exceptionnel à l’extrême ouest de la Bretagne !

À la pointe sud de la presqu’île du Crozon, partez à la découverte du Cap de la Chèvre, un site d’exception formé naturellement il y a des millions d’années à l’ouest de la Bretagne, que vous pouvez retrouver à 1h 30 de route de votre résidence de luxe au camping Le Kervastard à Fouesnant !

Cap de la Chèvre : ce qu’il faut savoir

Le Cap de la Chèvre, appelé aussi en breton Beg Penn ar Roz, se trouve sur le méridional de la péninsule de Crozon, à l’extrême ouest du Finistère, en Bretagne. Il est facilement identifiable par sa position au nord du Cap Sizun, en face nord de la pointe du Raz et à la limite nord-ouest de la Baie de Douarnenez. La tradition rapporte que lorsque le temps était peu clément, les bateaux avaient l’habitude de s’y mettre à l’abri derrière les falaises.

Pourquoi l’appeler Cap de la Chèvre ? Personne ne le sait. Certains stipulent que le nom fait référence à la forme de la presqu’île qui rappelle la tête du caprin. D’autres croient à la légende celtique qui dit qu’un géant du nom de Kawr habitait sur les lieux, en breton c’est Beg ar C’hawr, qui devient par la suite Beg Ar C’hoar qui signifie littéralement en breton Cap de la Chèvre.

Sur la côte ouest du Cap de la Chèvre, vous pouvez admirer l’œuvre naturelle du temps, des vents et des marrées : des falaises somptueuses à perte de vue couvertes de landes et de longues plages de sable. Ces dernières sont très appréciées par les surfeurs et pourtant restent interdites à la baignade, comme d’ailleurs la plage de Lostmarc’h, La Palue ou encore la plage de Kerdreux.

Sur sa côte Est, vous pouvez contempler encore des falaises, mais cette fois couvertes de pins maritimes qui rappellent le sud de la France et surtout la mer méditerranéenne.

Par beau temps, arrivé au point culminant du Cap de la Chèvre, vous pouvez apercevoir de loin le Cap Sizun, l’île de Sein, la pointe de Pen-Hir, la pointe Saint-Mathieu et même l’île de Molène et d’Ouessant. Un spectacle magnifique qui mérite le détour !

En 1971, la Marine Nationale fit installer un sémaphore pour pouvoir surveiller l’activité des navires et des bateaux sur la Baie de Douarnenez. À proximité, un Mémorial de l’Aéronautique Naval fit construit en hommage au 646 soldats morts en service pendant la seconde guerre mondiale.

Avec ses 500 hectares, le site du Cap de la Chèvre est une grande propriété du Conservatoire du Littoral. Il est de ce fait géré en partenariat avec la commune de Crozon et le Conseil Général du Finistère.

Cap de la Chèvre : les randonnées

La meilleure façon de profiter pleinement des paysages incontournables et sauvages du Cap de la Chèvre est de réaliser une randonnée sur la presqu’île de Crozon suivant un itinéraire préalablement défini. Il est toujours conseillé de suivre le sentier du GR 34 bien balisé. Voici quelques idées de randonnées :

  • Tour du Cap de Chèvre depuis Morgat : Beau parcours qui vous fait découvrir toute la presqu’île, mais qui reste assez long (24 km pour une durée de 9 heures). Il est aussi difficile à réaliser surtout si vous n’êtes pas habitué à la géographie de la région.
  • Tour du Cap de Chèvre depuis Rostudel : Un très joli parcours de 4 km pour une durée d’une heure. Idéal en famille. Il permet de découvrir le Cap de la Chèvre, ainsi que le hameau de Rostudel, un petit village classé, bien entretenu, mais surtout au charme incroyable.
  • Tour du Cap de Chèvre depuis le sémaphore : Un parcours moyen de 8 km pour une durée de 2 heures. Très facile avec peu de pente. Il permet de longer le sentier côtier, puis va à l’intérieur des villages pour revenir à nouveau sur le sentier côtier. Il est intéressant d’explorer le Cap de la Chèvre sous différents angles.
  • Tour du Cap de Chèvre depuis les villages restaurés : Un parcours intéressant de 3 heures sur 13 km. Assez difficile et réservé aux plus téméraires. Il permet de découvrir les villages restaurés des anciens marins et le pen ti, au départ de la maison des minéraux.
Consulter tous nos articles