À la découverte des 14 moulins de Pont-Aven

Ce n’est pas pour rien qu’on appelait Pont-Aven, le vieux pays des moulins, en breton Bro goz ar milinou, ou encore Pont-Aven, ville de renom, 14 moulins, 15 maisons. Le village compte une quinzaine de moulins concentrés en un petit espace, en amont et en aval du célèbre pont habité qui donna à la ville son nom.

Découvrez les 14 moulins qui font la renommée de Pont-Aven, à 30 minutes en voiture du camping Nature & Résidence Loisirs Le Kervastard !

Les moulins du Bois d’Amour

Lieu calme, apaisant et enchanteur, le Bois d’Amour a toujours été une source d’inspiration des plus grands peintres du 19ème siècle. Entre bois et rivière, laissez-vous emporter par cette magnifique végétation sauvage le long du ruisseau et découvrez 3 des moulins qui font la renommée de Pont-Aven !

Le moulin du Haut Bois

Le moulin du Haut Bois, nommé aussi moulin du bois noir, Meil Coat Du en breton, fut construit en 1724 comme l’indique l’écriteau sur sa porte d’entrée. Il était autrefois régi par le Seigneur du Haut Bois, d’où son appellation. En 1951, il a cessé son activité. Mais, en 1959, il a repris ses fonctions grâce au nouveau propriétaire qui y installa une turbine produisant du courant électrique.

Le moulin du Plessis

Le moulin du Plessis porte le même nom que le manoir de Plessis, à quelques mètres sur la colline. Ils sont tous les deux une propriété de la famille Villemarqué tout comme le Bois d’Amour et la chapelle de Trémalo. Aujourd’hui, le moulin n’est que poussière au lieu-dit Mainguinis. À son emplacement, on peut observer un canal de dérivation qui sert à la pisciculture.

Le moulin Neuf

Le moulin Neuf se situe à l’entrée du Bois d’Amour. Malheureusement, il a cessé son activité depuis 1900.

Les moulins du Viaduc de Pont-Aven

Tout près du viaduc du chemin de fer, découvrez 2 des moulins de Pont-Aven !

Le moulin de Kermentec

Autrefois appelé moulin David, en référence à son propriétaire original, le moulin de Kermentec était à la base un moulin à papier, puis il est devenu un moulin à grain. On ne sait que peu de choses sur les origines de ce moulin, mais une chose est certaine : il plaît beaucoup. Gauguin l’immortalisa en 1894, puis Daucho en 1943.

Le moulin de Kerniguez

Sur la rive gauche de l’Aven se dressait le moulin de Kerniguez aujourd’hui disparu.

Les moulins de la promenade Xavier Grall

Nommée auprès du célèbre poète breton, la promenade Xavier Grall est une petite balade à pied sur les passerelles qui surplombent la rivière de l’Aven. Elle offre des vues à couper le souffle sur les chaos de la ville, les allées fleuries, le cours d’eau, mais surtout sur les moulins. Découvrez 5 des moulins de Pont-Aven que vous pouvez visiter lors de la promenade Xavier Grall !

Le moulin du Petit Poulguin

Accessible via la rue du Général de Gaulle, le moulin du Petit Poulguin tient son nom de sa proximité des chaos de Pont-Aven. En breton, Poul signifie trou et Guin désigne tumulte.

Le moulin de Pénanros

Le moulin de Pénanros porte le même nom que le ruisseau qui vient s’échouer dans l’Aven tout près du moulin. À l’origine, il était une propriété de l’abbaye Saint Maurice de Quimperlé. Ensuite, il fut racheté par Yves Lollichon en 1791. Aujourd’hui, la minoterie de cinq étages rénovée en 1928 est toujours en activité sous les directives des Dérout, descendants directs des Lollichon.

Le moulin de la scierie Brunou

Le moulin de la scierie Brunou n’existe plus aujourd’hui. Mais, l’emplacement de son ancienne roue est toujours reconnaissable en face du médaillon de la promenade Xavier Grall.

Le moulin de la Petite Tourte

Le moulin de la Petite Tourte était une scierie avant de devenir moulin. Il est le seul de la ville à recevoir l’eau du Pénanros par-dessus la roue.

Le moulin de Poulhas

Le moulin de Poulhas ou « mare aux canards » en breton, est un moulin qui s’est transformé en minoterie au début du 20ème siècle, puis en agence bancaire de nos jours.

Les moulins de la rue du port

Sur la rue du port où vient se placer bon nombre de commerces intéressants au cœur du centre-ville, tout près du pont habité, découvrez 4 des célèbres moulins de Pont-Aven !

Le moulin de Rosmadec

Le moulin de Rosmadec fut construit au 15ème siècle par le marquis de Rosmadec et devient une dépendance du château. Il a cessé son activité en 1925. Ensuite, il a connu plusieurs transformations : d’abord, atelier d’artiste, ensuite lieu d’exposition, puis crêperie et enfin restaurant. En 1933, il fut même le premier restaurant étoilé Michelin du Finistère.

Le moulin de La Porte Neuve

Le moulin de La Porte Neuve était une propriété du Seigneur de La Porte Neuve de Riec-sur-Belon, puis il est passé au Seigneur du Hénan en Névez. Il est aussi appelé moulin à eau du Hénan en opposition à celui à mer à Névez. Après plusieurs ventes aux enchères, le moulin est aujourd’hui une propriété de Job Péron. Sur le toit, les sculptures surprennent et étonnent.

Le moulin Ty Meur ou St Guénolé

Le moulin St Guénolé porte le même nom que la colline qui l’accueille. Il est aussi appelé Ty Meur qui signifie en breton grande maison. Sa beauté est telle, que Gauguin l’immortalisa en 1888.

Le moulin du Grand Poulguin

Le moulin du Grand Poulguin accueille aujourd’hui un restaurant. Grâce à ses murs en granit, ses poutres apparentes et sa grande cheminée bretonne, il fut choisi comme décor pour le film « Les galettes de Pont-Aven ».

Consulter tous nos articles