À la découverte de la pointe de Pen-Hir sur la presqu’île de Crozon !

À l’extrême sud-ouest de la presqu’île de Crozon, au cœur du Finistère en Bretagne, partez à la découverte de la pointe de Pen-Hir, un lieu naturel à la vue incontournable sur la mer d’Iroise et ses îles légendaires, que vous pouvez retrouver à 1h 30 de route seulement du camping Nature & Résidence Loisirs Le Kervastard !

La pointe de Pen-Hir : tout ce qu’il faut savoir

La pointe de Pen-Hir, Beg Penn Hir en breton, est une pointe rocheuse de la presqu’île de Crozon et l’une de ses extrémités occidentales qui se trouvent au sud-ouest de la commune de Camaret-sur-Mer. Elle est appelée ainsi en référence à sa forme, Penn Hir signifie longue pointe en breton. Pourtant, d’autres versions assurent que cette avancée rocheuse était nommée par le passé Penn Tir qui signifie pointe de la terre en friche en breton ancien.

La pointe de Pen-Hir offre une vue imprenable sur l’océan, mais surtout sur les Tas de Pois, Ar Berniou Pez en breton, des massifs rocheux qui se tiennent immobiles en contrebas de la falaise et qui donnent l’impression d’avancer sur la mer d’Iroise. Par le passé, les marins les craignaient. Mais aujourd’hui, ils sont bien domptés et portent les noms suivants : Grand Dahouët, Petit Dahouët, Penn-Glaz, Chelott, Ar Forc’h et Bern-Id.

Par beau temps, vous pouvez voir tout au loin à gauche la pointe du Raz, la pointe de Beuzec ainsi que la Baie de Douarnenez. À droite, vous pouvez admirer par temps clair la pointe de Saint-Mathieu, l’Île-Molène ou encore l’île d’Ouessant.

La pointe de Pen-Hir : Histoire

Si aujourd’hui le site vous paraît désert et ne représente qu’un tas de pierres incultivable, il renferme tout de même une Histoire qui remonte à bien des siècles. Les alignements de Lagatjar datant de 3000 avant JC, par exemple, prouvent que la pointe était particulièrement considérée comme un lieu important de culte.

Mais, ce qu’on sait de sûr c’est qu’au 17ème siècle, il y a eu beaucoup de grabuge tout près de Pen-Hir. Les Anglais qui cherchaient à accéder à tout prix au port militaire de Brest, ont décidé de transiter par la pointe. La bataille de Trez-Rouz qui a eu lieu en 1694 témoigne de cette période de forte tension entre la France et l’Angleterre.

Lors de la seconde guerre mondiale, la Bretagne a joué un rôle important dans la libération de la France. Pour rendre hommage à tous les Bretons qui ont combattu fièrement pendant la guerre et à tous les marins qui ont répondu à l’appel du 18 juin 1940, le général de Gaulle a inauguré le 15 juillet 1951 une immense croix de Lorraine en granit à la pointe de Pen-Hir, à l’emplacement du sémaphore détruit pendant la guerre. Elle porte l’inscription « Monument aux Bretons de la France Libre ». Depuis 1996, elle est classée monument historique.

La pointe de Pen-Hir : Que faire ?

La pointe de Pen-Hir est avant tout un lieu de balade qui permet de contempler la beauté des paysages et la majesté des falaises déchiquetées qui se jettent à la mer. Par temps de brouillard, elle donne des allures du bout du monde. Par temps clair, elle permet une vue imprenable sur les îles et les autres pointes aux alentours. Au crépuscule, elle vous offre la possibilité de prendre des photos époustouflantes des Tas de Pois.

La pointe de Pen-Hir représente aussi le rendez-vous de l’escalade grâce à ses parois en grès armoricain et ses falaises de 70 mètres de haut qui ne laissent point insensibles les amoureux des sensations fortes.

Pour apprécier au mieux la pointe de Pen-Hir, prenez le chemin du GR 34 à pied et longez les sentiers côtiers à partir de Camaret-sur-Mer ! Tout au long de votre balade, vous pourrez découvrir une magnifique réserve d’oiseaux, les alignements de Lagatjar, le Musée mémorial international de la bataille de l’Atlantique, le Manoir Saint-Pol Roux et la croix de Lorraine.

La pointe de Pen-Hir : Comment s’y rendre ?

En voiture, à partir du camping Le Kervastard, en prenant la D34 jusqu’à Quimper, puis la D63 jusqu’à Telgruc-sur-Mer et enfin la D8 jusqu’à Camaret-sur-Mer.

En bus, en prenant la ligne 37 de Quimper à Camaret-sur-Mer.

Consulter tous nos articles