À la découverte de l’île de Molène, ile principale de l’archipel qui porte le même nom !

Du Conquet à Ouessant, à l’extrême ouest du Finistère, en Bretagne, retrouvez l’archipel de Molène, un paradis sur terre constitué de près de 19 îles et îlots baignés par la mer d’Iroise, à 15 km des côtes bretonnes !

L’île de Molène qui se trouve à 12 km à l’ouest de la pointe de Corsen et à 1h 40 du camping Nature & Résidence Loisirs Le Kervastard, est une très belle destination familiale. N’hésitez pas à la visiter dès que l’occasion se présente.

L’île-Molène : ce qu’il faut savoir

Avec ses 72 hectares, l’île de Molène, Molenez en breton, est l’ile principale de l’archipel qui porte le même nom. Elle est habitée d’à peu près 210 Molénais. À marée basse, elle permet d’observer la naissance de nouveaux ilots sur l’archipel, alors qu’à marée haute, leur disparition est évidente. Au vu de ses plages au sable fin et à l’eau limpide, l’ile donne l’impression d’un voyage au cœur du pacifique ou dans les Caraïbes.

Sur l’île, le déplacement se fait exclusivement à pied. Les voitures, vélos et autres moyens de transport y sont interdits pour le bon plaisir des randonneurs. Pour rester sur les lieux, un camping municipal est mis à votre disposition tout comme 2 gîtes.

L’île-Molène : Que visiter ?

Bien qu’elle soit petite, l’île de Molène renferme plein de lieux à intérêt touristique qui mérite le détour pour apprendre davantage sur son Histoire. Vous pouvez les visiter dans le cadre d’un tour de l’île de 4 km ou séparément.

Le sémaphore

Construit en 1877 et complété en 1908, le sémaphore de Molène a toujours eu comme mission de surveiller les côtes bretonnes. En 1983, il est désarmé. Aujourd’hui, restauré, il est un centre d’interprétation dédié à l’histoire des sémaphores.

L’église Saint Ronan

L’église Saint Ronan, reconstruite entre 1878 et 1881 sur la base des plans d’Ernest Le Guerranic, est un édifice religieux imposant qui vient remplacer une vieille chapelle dédiée à la Vierge Marie. Elle fut consacrée en 1881. Elle dispose de nos jours de magnifiques reliques exposées dans une vitrine.

Aux abords de l’église, n’hésitez pas à voir aussi la citerne qui fut construite en 1897 et l’impluvium bâti en 1976 par les Anglais, ainsi que le monument aux Morts pour la Patrie composé de 2 statues.

Le Musée du Drummond Castle

Derrière la mairie, retrouvez le Musée dédié au naufrage du Drummond Castle qui s’est produit le 16 juin 1896 et qui a fait près de 242 victimes anglaises. Une partie du cimetière de l’île comprend encore les tombes des naufragés. Les marins de l’île ont pu retrouver 29 corps sur les 242 victimes recensées lors de cette catastrophe. Pour en apprendre davantage et retracer l’histoire du Drummond Castle, n’hésitez pas à visiter le musée !

Le site de Beg Ar Loued

Le site de Beg Ar Loued est le lieu de fouilles archéologiques qui a permis de retrouver une habitation qui date de 1800 avant JC. L’île fut donc habitée depuis l’âge de Bronze.

La marche entre l’île-Molène et l’île Trielen

À marée basse, il est possible de marcher 3,5 km entre algues et rochers de l’île-Molène pour rejoindre l’île Trielen. Il faut juste faire attention aux heures de marées pour ne pas se retrouver submerger par la mer.

L’île-Molène : Infos pratiques

Accès :
L’île-Molène est accessible toute l’année au départ de Brest (1h30), du Conquet (30 minutes) et d’Ouessant (35 minutes) et en saison, au départ de Camaret (30 minutes).

Plusieurs compagnies maritimes desservent l’île.

Consulter tous nos articles